Chère sœur Muzhen,

    Paix à vous dans le Seigneur ! Je suis très heureux de recevoir votre lettre. Dans la lettre, vous avez mentionné que le retour du Seigneur était proche, de ce fait pour être une vierge sage attendant et accueillant le retour du Seigneur, vous lisez intentionnellement la Bible, priez davantage, et travaillez davantage pour le Seigneur. Mais cela ne vous fait pas ressentir un esprit vif, ni fait grandir votre amour et votre foi. Vous vous demandez si vous êtes une vierge sage en poursuivant ainsi et vous êtes désireux de savoir comment faire pour accueillir le retour du Seigneur. Sœur Muzhen, votre question est très importante pour nous chrétiens, parce que chacun d’entre nous veut être une vierge sage pour accueillir le retour du Seigneur et enfin assister avec Lui à une fête dans le royaume des cieux. Aucun d’entre nous ne veut être une vierge folle abandonnée par le Seigneur. Mais, comment faire pour être une vierge sage ? En ce qui concerne cette question, je vais vous parler de ma compréhension. J’espère qu’elle vous sera bénéfique !

     Le Seigneur Jésus a dit un jour : « Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles ; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. » (Matthieu 25, 1–4). À partir de ce verset, nous voyons qu’en attendant le retour du Seigneur, les vierges sages ont activement pris de l’huile dans leurs vases. À cause de cela, elles n’ont pas été abandonnées par le Seigneur et sont finalement allées à la fête dans le royaume des cieux avec le Seigneur. Habituellement, après avoir lu cette Écriture, les frères et sœurs pensaient selon leur imagination que tant que nous lisons souvent la Bible, veillons et prions, sommes fidèles à la voie du Seigneur, travaillons pour le Seigneur, et répandons davantage l’Évangile, nous préparons l’huile et nous sommes ainsi les vierges sages en le faisant. Et quand le Seigneur viendra, nous festoierons avec Lui.

    Mais les vierges sages approuvées par le Seigneur sont comme ce que nous imaginons ? Nous nous revenons aux scribes et aux Pharisiens à l’ère de la Loi, avant que le Seigneur ne soit pas venu travailler, les scribes et les Pharisiens ont anticipé l’arrivée du Messie. Non seulement ils connaissaient bien la Bible, mais ils s’accrochaient aussi aux lois et aux commandements, priaient souvent l’Éternel Dieu et voyageaient même sur terre et sur mer pour répandre l’œuvre de Dieu. Si c’est comme nous l’imaginons, les Pharisiens pratiquant ainsi préparaient l’huile et ils étaient les plus qualifiés pour rencontrer le Messie et recevoir le salut de Dieu avec ce qu’ils ont fait. Cependant, quel était le fait ? Quand le Seigneur Jésus est venu travailler, les Pharisiens n’ont pas reconnu que le Seigneur Jésus était le Messie à venir, mais au lieu de cela, ils ont gardé le nom du Messie et ont résisté et rejeté l’œuvre du Seigneur Jésus ; à la fin, ils ont crucifié le Seigneur Jésus et ont été maudits et punis. À travers le fait que les Pharisiens aient résisté à Dieu et aient été punis, nous pouvons voir que l’on n’est guère qualifié de vierge sage simplement en lisant davantage la Bible, en regardant et en priant, en s’accrochant à la voie du Seigneur et en travaillant davantage pour le Seigneur.

    Alors qui sont les vierges sages ? Voyons comment les Juifs et les disciples du Seigneur Jésus L’ont reconnu et ont été approuvés par Lui. Nous savons tous que la Bible enregistre l’histoire d’une Samaritaine. Quand elle a entendu le Seigneur Jésus dire : « Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. » (Jean 4, 18), elle a dit à la foule : « Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait ; ne serait-ce point le Christ ? » (Jean 4, 29). De ces versets, nous pouvons voir que la Samaritaine a réalisé à partir des paroles du Seigneur Jésus qu’Il est le Christ, car elle seule savait que Dieu peut veiller sur tout, connaître les secrets les plus intimes de l’homme, et peut parler de toutes les choses qu’elle a toujours faites. Personne d’autre que Dieu n’a une telle autorité et un tel pouvoir. Ainsi, lorsque le Seigneur Jésus lui a parlé de ses maris, elle a tout de suite reconnu qu’Il était le Christ. D’après son expérience, on peut voir que sa sagesse était telle, qu’elle pouvait reconnaître la voix de Dieu et qu’une fois qu’elle a entendu la voix de Dieu, elle pouvait accepter la vérité, et ainsi gagner le salut du Seigneur Jésus. D’ailleurs, nous pouvons voir dans la Bible que les gens, comme Pierre et Nathanaël, ont aussi reconnu le Seigneur à partir de Ses paroles et L’ont donc suivi.

    À travers ces faits, nous pouvons comprendre que le point le plus critique pour être une vierge sage est d’être capable de discerner la voix de Dieu. Proverbes 9, 10 dit : « Le commencement de la sagesse, c’est la crainte de l’Éternel ; Et la science des saints, c’est l’intelligence. » Evidemment, pour être des vierges sages pour accueillir le retour du Seigneur, il ne suffit pas de se contenter de lire la Bible, de prier et de travailler davantage pour le Seigneur. Dans Apocalypse 3, 20, Dieu dit : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Cela montre que lorsque Dieu reviendra dans les derniers jours, Il continuera à parler. Il est donc absolument vital de reconnaître la voix du Seigneur. Seuls ceux qui peuvent reconnaître la voix de Dieu et se charger d’accueillir Son arrivée sont des vierges sages, et peuvent assister à la fête du royaume des cieux avec le Seigneur. Cependant, ceux qui ne peuvent pas reconnaître la voix de Dieu comme les Pharisiens, et même haïr et rejeter Dieu au lieu de L’accepter quand ils entendent Sa voix, sont condamnés à être abandonnés par le Seigneur.

    Maintenant, vous devez être impatient de savoir : Comment reconnaître la voix de Dieu ? Une fois, j’ai lu un passage lors d’un partage à ce sujet dans un livre spirituel. Je partagerai plusieurs principes avec vous ci-dessous sur la façon de discerner la voix de Dieu.

4 Principes pour que les vierges sages reconnaissent la voix de Dieu

 1. Les paroles exprimées par Dieu sont la vérité. Ils peuvent être la vie de l’homme, répondre à ses besoins et donner à l’homme un chemin à suivre.

     Le Seigneur Jésus a dit : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14, 6). Et Jean 1, 1-4 dit : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. […] En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. » D’après les Écritures, nous pouvons sûrement dire que Dieu Lui-même est la vérité, le chemin et la vie. Ainsi, les paroles exprimées par Dieu sont la vérité. Elle peut approvisionner l’homme en fonction de ses besoins réels afin qu’il ait un chemin à parcourir et qu’il puisse recevoir des vivres. Revenons à l’ère de la Loi : Après que les hommes aient été corrompus par Satan, ils n’avaient simplement aucune idée comment mener une vie normale, et ne savaient même pas comment adorer Dieu. Puis, l’Éternel Dieu a promulgué des lois et des commandements pour guider les Israélites à vivre sur terre selon leur état à l’époque. Ces lois et ces commandements étaient des paroles de vérité et la source de vie la plus pratique. À l’ère de la Grâce, l’homme était devenu encore plus profondément corrompu. L’homme a échoué à garder la loi et a souvent péché. Si cela continuait, l’homme aurait péri sous la loi. En ce temps-là, le Seigneur Jésus vint, et apporta à l’homme non seulement l’offrande pour le péché, mais aussi les nouvelles façons de pratiquer. Il a appris à l’homme à confesser ses péchés, à se repentir devant Lui, à être tolérant, patient, à pardonner et aimer les autres comme soi-même, et ainsi de suite. Les paroles du Seigneur Jésus étaient ce dont les hommes, avaient le plus besoin et de toute urgence, à l’ère de la Grâce et c’était l’approvisionnement de la vie des hommes. Dans les derniers jours, comment Dieu nous guidera à travers la parole ? Hébreux 9, 28 dit : « De même Christ, qui s’est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut. » 1 Pierre 4, 17 dit : « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. » et Psaumes 96, 13 dit : « Car il vient, Car il vient pour juger la terre ; Il jugera le monde avec justice, Et les peuples selon sa fidélité. » Et ainsi, dans les derniers jours, Dieu viendra prononcer Sa voix, et Il ne fera plus l’œuvre de rédemption. Au lieu de cela, Il jugera, purifiera, et sauvera l’homme de l’esclavage du péché par la parole de vérité. Nous croyons que ces vierges sages qui regardent et attendent la voix de l’Époux en recevront quelques révélations.

 2. La parole de Dieu est l’expression de sa disposition, avec autorité et puissance.

     Frères et sœurs, nous savons tous qu’au début, Dieu a utilisé des mots pour créer toutes choses sur terre. Dès qu’Il parle, Ses paroles deviennent réalité. Comme le dit Psaume 33, 9 : « Car il dit, et la chose arrive ; Il ordonne, et elle existe. » Dans l’Ancien Testament, Dieu a promis à Abraham que sa progéniture serait aussi nombreuse que les étoiles du ciel, et aussi abondante que le sable sur le rivage de la mer, et cela a été accompli. Tout ce que Dieu a dit sera accompli l’un après l’autre. C’est l’autorité et la puissance de la parole de Dieu. Au temps de la grâce, le Seigneur Jésus a dit : « Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. » (Jean 4, 14). « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » (Jean 11, 25-26). « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous. » (Matthieu 23, 15). La parole du Seigneur Jésus a autorité et pouvoir. Nous pouvons reconnaitre Sa parole comme étant la voix de Dieu, et réaliser que Ses paroles peuvent non seulement commander et régner sur toutes choses, mais aussi nous donner la vie et la vérité, les promesses et les bénédictions, et encore plus maudire ceux qui Lui désobéissent et Lui résistent. D’après les paroles de Dieu, nous pouvons voir que Dieu a de l’amour et de la miséricorde pour ceux qui croient en Lui et L’aiment ; quant à ceux qui Lui désobéissent et Lui résistent, Il est plein de majesté et de colère. Par Ses paroles, Il a maudit les Pharisiens, ce qui nous permet de voir le tempérament juste de Dieu est intolérant à l’offense de l’homme. Chaque parole de Dieu contient en elle Son tempérament et porte encore plus l’autorité unique du Créateur. Toutes les paroles qu’Il dit ne peuvent jamais être prononcées par l’homme. Dans les derniers jours, Dieu jugera chaque homme selon ses actes et mettra fin à cet âge maléfique par Ses paroles remplis de Son tempérament juste. Si nous sommes seulement disposés à accepter les tendres paroles pleines d’amour et de miséricorde, qui sont en accord avec nos conceptions, nous perdrons probablement l’occasion d’accueillir le retour du Seigneur.

 3. La parole exprimée par Dieu peut révéler les mystères de l’œuvre de gestion de Dieu.

     Le Seigneur Jésus a dit : « … il en sera de même à la fin du monde. Le Fils de l’homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l’iniquité : et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » (Matthieu 13, 40–43), « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » (Mattieu 7, 21). Ses paroles nous disent que Dieu enverrait ses anges pour séparer le bien du mal, classant tous les hommes selon leur espèce, et que seuls ceux qui font la volonté de Dieu peuvent entrer dans le royaume des cieux. Ces paroles exprimées par Dieu sont les mystères du ciel et elles sont aussi le résultat final à atteindre lorsque Dieu sauve l’homme et le gère. La raison pour laquelle le Seigneur Jésus a pu découvrir ces mystères est parce qu’Il est Dieu Lui-même ; Il est le Seigneur du royaume des cieux. Dieu seul sait quel genre d’homme peut entrer dans le royaume des cieux, c’est-à-dire que seule la parole de Dieu peut révéler les mystères de Son œuvre de gestion. Et c’est ainsi une autre caractéristique pour discerner la voix de Dieu. Aussi, le Seigneur Jésus a dit : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » (Jean 16, 12–13). Ainsi, la vérité que le Seigneur exprimera quand Il reviendra ne sera absolument pas limitée à ce que nous avons reçu auparavant, car Dieu exprimera toute la vérité dont l’homme a besoin pour subvenir à ceux qui ont faim et soif d’elle et pour faire connaître à toutes et tous l’œuvre de gestion du salut de l’homme. Les vierges sages peuvent certainement prendre ce point comme la caractéristique principale pour discerner la voix de Dieu.

 4. La parole de Dieu peut révéler les corruptions, l’esprit et les pensées de l’homme.

     Par exemple, le Seigneur Jésus a dit : « Ce qui sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme. Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme. » (Marc 7, 20-23). Le Seigneur Jésus révèle l’esprit, les pensées et la nature de l’homme, afin que nous puissions reconnaître les péchés dans nos cœurs. Depuis que nous, les hommes, avons été créés par Dieu, nous n’avons pas pris conscience de notre niveau de corruption après avoir été corrompus par Satan, Dieu seul a une compréhension approfondie de nous tous. Ainsi, seul Dieu peut révéler la racine de notre corruption et la substance de notre nature, ce fait ne peut être réalisé par personne d’autre. Tout comme les Pharisiens à l’époque, aux yeux des Juifs, ce sont eux qui servaient Dieu pieusement. Mais le Seigneur Jésus pouvait voir à travers leurs cœurs qu’ils haïssaient la vérité et qu’ils étaient remplis de méchanceté, Il les mit à nu en disant : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés. » (Matthieu 23, 27). La vérité est la lumière. Toute obscurité et tout mal seront révélés dans la lumière. J’ai vu un passage de la parole de Dieu qui dit : « Tout comme la lune suit toujours le soleil, l’œuvre de Dieu ne s’arrête jamais, et se réalise sur toi, sur moi, sur lui et elle, et sur tous ceux qui suivent les traces de Dieu et acceptent le jugement et le châtiment de Dieu. » Dans les derniers jours, Dieu exprime la vérité pour juger toute notre injustice, et cela exposera sûrement notre tempérament satanique corrompue que nous ne pouvons pas connaître à la lumière. Si nous ne possédons pas un cœur qui craint Dieu ou un cœur pour accepter la vérité comme le font les vierges sages, il nous sera difficile de recevoir le salut de Dieu dans les derniers jours. La voix de Dieu est la parole qu’Il adresse à l’humanité, et l’expression du tempérament et de l’être de Dieu. La parole de Dieu a une autorité et une puissance qui ne peut être exprimée par aucun homme corrompu. La parole de Dieu est la vérité et la voie qui peut fournir directement la vie à l’homme ; la parole de Dieu peut mettre fin à une ère et en ouvrir une nouvelle, de plus, elle peut nous aider à découvrir les mystères de Son travail de gestion ; la parole de Dieu peut révéler la corruption de l’homme et les sauver pour qu’ils puissent se libérer du mal. Toutes ces caractéristiques sont les caractéristiques uniques de Sa parole. Si nous maîtrisons ces principes pour discerner la voix de Dieu, quand nous entendrons la voix de Dieu, il ne sera pas difficile de connaître Dieu.

    Sœur Muzhen, j’espère que le partage ci-dessus vous sera utile. Puissions-nous tous être des vierges sages et chercher avec nos cœurs et écouter la voix du Seigneur afin que nous puissions accueillir l’arrivée du Seigneur bientôt et festoyer avec Lui. Remercions Dieu de nous avoir apporté la vérité et une telle illumination. Que toute la gloire soit au Seigneur !

    Auteur : Si’en

    Source : Bible en ligne